Les différents types et l’utilisation d’implants dentaires

L’utilisation des implants dentaires est le résultat des derniers développements de la recherche scientifique. Grâce à l’application de nouveaux matériaux et équipements, les prothèses de bonne qualité sont actuellement accessibles pour des patients avec tout état des os maxillaires.

Les avantages des implants comme des prothèses dentaires

implant dentaire

Les implants ont de grands avantages sur les prothèses amovibles et inamovibles qui ont été utilisées partout jusqu’à une date récente.

  1. Les implants dentaires permettent de retrouver le confort et l’esthétique de dents naturelles.
  2. La durabilité des implants dentaires est extrêmement longue.
  3. Parce que les implant dentaires sont fixés solidement dans l’os, ils assurent la stabilisation de prothèses. Avec des implants dentaires, vous n’aurez plus besoin de cacher votre visage pour sourire ou parler.
  4. L’absence totale d’une dent n’empêche pas de poser une prothèse inamovible.
  5. Pour poser un implant on n’a pas besoin de meuler des dents adjacentes.
  6. La fixation d’un implant permet rétablir les fonctions de l’os d’une mâchoire.

La structure et la fixation de l’implant dentaire

L’implant se compose de deux parties. La première partie est le pilier prothétique intermédiaire en titane, un matériau complètement biocompatible et solide, sur lequel la couronne sera fixée. Ce n’est pas par hasard que le titane a été choisi pour les implants. Après les recherches de stomatologistes, ils ont conclu que le titane convenait le mieux pour l’os de la mâchoire et la gencive. Le pilier est inséré dans l’os de la mâchoire pour remplacer la racine d’une dent abîmée ou arrachée.

La deuxième partie est la dent pilier sur laquelle vient s’appuyer une couronne ou un bridge. La dent pilier a l’air d’une dent meulée.

Le patient, qui décide de poser un implant, doit être prêt à un long processus. La durée de l’opération dépend de sa complexité. D’habitude elle dure 20-40 minutes. La pose des implants se passe sous l’anesthésie locale. Au désir d’un patient, l’anesthésie peut être générale. On utilise les injections d’articaïne ou de mépivacaïne comme agent anesthésique dans toutes les cliniques modernes. Aussi on utilise des agents sédatifs qui provoquent le sommeil. Dans ce cas un patient ne perd pas connaissance, mais il n’a pas peur et ne ressent pas une douleur. Parfois il ne se souvient pas de ce qu’il y avait au cours de l’opération.

Pour assurer l’accès à l’os, on coupe la gencive. Après, il faut préparer le logement dans lequel l’implant est ensuite mis en place. Pour cela, on utilise un machine spéciale avec le refroidissement à eau. Après l’installation de l’implant, il faut coudre la gencive.

Le processus postopératoire

Après l’opération, pour continuer d’installer de la prothèse, il faudra attendre la cicatrisation osseuse autour de l’implant. D’habitude ce processus dure à 3 de 6 mois. Conformément aux statistiques, la cicatrisation est stable dans l’os pour 97 pour cent de patients. Pour ce temps, on pose une couronne temporaire en polymère. Sa épaisseur est deux fois moins que celle d’une couronne permanente. Une couronne temporaire est généralement posée dans un but esthétique.

implant dentaireAprès la cicatrisation complète, on continue de préparer l’installation d’une couronne. Pour cela une vis de cicatrisation est enlevée. Ensuite un cylindre temporaire est fixé pour la formation de la gencive. C’est nécessaire pour poser une couronne dentaire. La formation de la gencive dure environ deux semaines. Puis un cylindre est enlevé et un pilier, qui rappelle la forme d’une dent, est posé sur l’implant. Le pilier sert d’appui à une couronne. Pour l’installation d’une couronne fabriquée, on utilise des vis métalliques et un ciment dentaire. La couronne peut être métallique ou céramo-métallique. Il y a une couronne seule ou un bridge.

Dans les cliniques dentaires de bonne qualité, cette activité se fait en collaboration avec un implantologiste et un orthopédiste. L’absence de collaboration pleine peut mener aux difficultés dans la réalisation d’une couronne. Avant de commencer à la faire, ils créent ensemble le modèle d’une future dent. Le modéle stérile est fixé sur une dent. Au laboratoire un orthopédiste fabrique la couronne selon le modèle en plâtre. Cette couronne sera posée facilement sur l’implant.

Les différents types d’implants

Actuellement, il existe différents types d’implants dentaires. Le choix des implants dentaires, le mode opératoire ainsi que la technique d’implantation respectent un protocole maintenant bien connu des chirurgiens dentistes implantologues.

implant dentaire

Les différents implants dentaire utilisés en implantologie

  1. L’implant en forme de vis.
  2. L’implant en forme de lame.
  3. L’implant sous muqueuse.
  4. L’implant endodontique.
  5. L’implant sous-périosté.
  6. Le mini-implant.
  7. L’implant disque.

Grâce aux variétés, les implants peuvent être posés à tout patient.

Le choix du type de l’implant dépend des conditions suivantes

Dans la plupart des cas, on utilise l’implant en forme de vis, si le volume osseux est suffisant. L’intérieur de l’implant peut avoir une forme cylindrique ou le filet de vis. L’implant cylindrique a moins de volume. Pour fixer solidement dans la cavité, l’implant a la surface texturisée, qui est couverte par une couche bioactive. Cette couche assure une cicatrisation plus rapide. Pour les implants avec le filet de vis à l’intérieur, les châteaux anti rotatifs spéciaux dans une partie apicale assure la fixation solide. Ces types des implants ont les exigences suivantes.implant dentaire

  1. Pour chaque implant dentaire, le distance de l’os doit être pas moins de 6.5 mm.
  2. L’hauteur de l’os maxillaire au lieu d’implantation doit être pas moins de 8 mm.
  3. L’épaisseur de l’os doit être plus de 5 mm.

Si la largeur de l’os est insuffisante, il faut installer des implants en forme de lame. Ces types des implants aussi ont les exigences.

  1. Pour chaque implant, le distance de l’os doit être pas moins de 10 mm.
  2. L’hauteur de l’os maxillaire au lieu d’implantation doit être pas moins de 8 mm.
  3. L’épaisseur minimum de l’os doit être 3 mm.

Des implants sous muqueuse sont utilisés si un patient a l’atrophie de l’apophyse alvéolaire. Ils ont appliqués pour une prothèse à la mâchoire supérieure. Une prothèse amovible est utilisée pour cet implant. Après sept jours de l’utilisation, il faut la brosser. Il y a une exigence pour utiliser cet implant. L’épaisseur de la membrane muqueuse doit être pas moins de 3 mm.

L’implant endodontique est installé pour une étape. Cette opération est réalisée sur la racine d’une dent. Ce type d’implant est pour la stabilisation d’une dent.

Dans le cas de la forte résorption de l’os maxillaire, on applique l’implant sous-périosté. Il est installé au-dessus du périoste.

implant-dentaireLes mini implants sont utilisés pour poser des prothèses aux patients qui ont l’affection somatique sérieuse. La construction de cet implant est une vis en titane. Il y a la tête spéciale d’une vis. Elle assure la fixation solide d’une prothèse. Les inconvénients de ces implants sont des sensations douloureuses à cause de la pression sur une prothèse. Avec cela, il est nécessaire de meuler des prothèses tout les six mois. Les avantages sont l’installation rapide et l’opération à prix bas.

L’implant disque convient à tout les patients. Pour l’installation de cet implant, l’hauteur de l’os maxillaire est sans importance. Les prothèses sur ces implants seront installés dans quelques jours.

Ainsi donc, l’installation d’implants est possible dans tout cas. Un dentiste implantologiste peut choisir correctement le type d’implant en vertu de l’examen d’un patient et une radiographie.

Des implants amovibles et inamovibles

La couronne fixée sur l’implant peut être amovible ou inamovible. Pour une couronne amovible, il y a une construction spéciale. Ces couronnes sont retenues par des crochets ou des attaches.

Il y a deux variantes de fixer une couronne inamovible. Dans la première variante, une couronne est collé au pilier. Dans la deuxième variante une couronne est attaché par la vis spéciale. Cette variante est plus préférable, car on peur enlever une couronne dans le cas des problèmes. Aussi chaque 5-6 ans il faut corriger la construction d’implant. Il est facile de le faire dans cette variante.

L’implantation de la membrane

Aprés l’installation d’un implant, on coud la gencive. Au cas que la gencive n’est pas suffisante pour isoler un implant, on utilise la membrane spéciale. Elle protège solidement un implant contre des restes de nourriture et des bacteries agressives.

Il y a les différents types de la membrane. Le choix dépend du lieu d’implantation. Si le lieu est fortement chargé, un implantologiste installe des filets en titane comme l’ossature solide. Dans des autres cas, on applique les membranes qui se résorbent pendant quelque période. Ce processus peut durer à quelques semaines de quelques mois.

Next post: